RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 SANTÉ
Accueil
Acouphènes
Aide pour les aînés
Ainés actifs
Aînés et les abus
Alcool
Alimentation 1
Alimentation 2
Alzheimer
Améliorer votre français
Artères bloquées
Arthrite
Arthrose
Astuces
Attention à ...
Au décès
AVC (Accident Vasculaire Cérébral)
Bénévolat
Bien dormir
Bonheur
Brûlure
Cancers
Centres d'accueil et centres de jour
Centres d'écoute
Cerveau
Coeur
Compostage
Conseils nutritionnels
Conseils-1
Conseils-2
Contre les états de fatigue chronique + maigrir
Contrôler son poids
Découragement ... déprime...
Dents
Diabète
Dons d'organes
Douleurs
Entretien d'une maison
Étouffement
Exercices et sports
Fatigue
Fraude
Garder la forme
Garder la santé
Goutte (maladie)
Hébergement
Impôts
infarctus
Jeux - Danger!
La mort
La retraite
La vie
Loisirs
Maigrir 1
Maigrir 2
Maladie du coeur
Maladies - 1
Maladies - 2
Maladies du coeur
Médicaments
Mémoire
Nécrologie
Nutrition
Oreille et audition
Parkinson
Peau ( soleil - psoriasis )
Prévention
Prostate
Protection
Recherches
Résidences pour aînés
Retraite
Santé - animaux
Santé au Québec
Santé en France
Se soigner ...
Sécurité à la maison
Services
Sexualité
Sieste
Testament de vie
Tique
Traitements
Un peu de tout
Varices
Vieillissement 1
Vieillissement 2
Vitamines
Vivre longtemps
Yeux
 
LE JARDIN DE MES 100 ANS par Délisca Tessier Guindon (2004)

 
par Délisca Tessier Guindon

N.B. Madame Guindon est décédée le 27 mai 2009 à l'âge de 105 ans.

 

Avoir 100 ans, c'est comme feuilleter un livre d'images.
Chapitre par chapitre, étape par étape.  De penser que j'ai 100 ans, ça me fait une lourdeur légère! 

Avoir 100 ans, c'est comme gagner une course ou le bon numéro de la loterie.
Je suis contente de continuer, même si je suis prête à partir.

La Providence m'a amenée dans un milieu où je continue à m'épanouir (Résidence Le Renoir à Chomedey de Laval).  Je n'aurais pas eu la force de continuer si je n'avais pas eu la tendresse.  C'est comme soigner son jardin: si on a le soleil et des gens qui nous parlent de tendresse, ça nous aide à continuer.

Dans mon jardin de jeunesse, déjà j'ai connu l'amitié, l'amour et la tendresse.  Plus tard, dans ma vie, j'ai eu des inquiétudes, des maladies, des deuils, mais parmi tout cela, il y avait toujours du soleil  et des fleurs nouvelles que je chérissais.

Il n'y a pas si longtemps, je ne croyais pas me rendre à l'an 2000!   Tous mes frères et sœurs sont décédés, mais j'ai mes enfants., petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Mon secret, c'est la curiosité, le désir d'en savoir toujours plus, de découvrir.  J'ai assisté à la naissance de l'électricité, du téléphone, de l'automobile, de l'avion, de la radio, de la télévision! J'ai vu ces événements.  Pendant ce temps, on parlait d'envoyer un homme sur la lune!  Tout cela m'intriguait et attisait ma curiosité.

Avec amour, le grand jardin qui est toujours présent à ma mémoire me donne encore des joies, des amitiés afin que je reste toujours heureuse.

En terminant, j'aimerais laisser une bénédiction:  que vous connaissiez tous le même enthousiasme face à la vie!  J'aimerais que les gens soient heureux comme je l'ai été.

MERCI 100 FOIS À LA VIE!

Délisca Guindon (Avril 2004)


Plan du site |