RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 SANTÉ
Accueil
Acouphènes
Aide pour les aînés
Ainés actifs
Aînés et les abus
Alcool
Alimentation 1
Alimentation 2
Alzheimer
Améliorer votre français
Artères bloquées
Arthrite
Arthrose
Astuces
Attention à ...
Au décès
AVC (Accident Vasculaire Cérébral)
Bénévolat
Bien dormir
Bonheur
Brûlure
Cancers
Centres d'accueil et centres de jour
Centres d'écoute
Cerveau
Coeur
Compostage
Conseils nutritionnels
Conseils-1
Conseils-2
Contre les états de fatigue chronique + maigrir
Contrôler son poids
Découragement ... déprime...
Dents
Diabète
Dons d'organes
Douleurs
Entretien d'une maison
Étouffement
Exercices et sports
Fatigue
Fraude
Garder la forme
Garder la santé
Goutte (maladie)
Hébergement
Impôts
infarctus
Jeux - Danger!
La mort
La retraite
La vie
Loisirs
Maigrir 1
Maigrir 2
Maladie du coeur
Maladies - 1
Maladies - 2
Maladies du coeur
Médicaments
Mémoire
Nécrologie
Nutrition
Oreille et audition
Parkinson
Peau ( soleil - psoriasis )
Prévention
Prostate
Protection
Recherches
Résidences pour aînés
Retraite
Santé - animaux
Santé au Québec
Santé en France
Se soigner ...
Sécurité à la maison
Services
Sexualité
Sieste
Testament de vie
Tique
Traitements
Un peu de tout
Varices
Vieillissement 1
Vieillissement 2
Vitamines
Vivre longtemps
Yeux
 
Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est un cancer qui évolue silencieusement. Il ne donne donc que très peu de symptômes et ce pendant plus de dix ans parfois. D’ailleurs, contrairement à la plupart des cancers, les signes de cancers généraux que sont la perte de poids, la fatigue importante et l’altération de l’état général surviennent le plus souvent avant les symptômes du cancer eux-mêmes.    

 Le cancer de la prostate est un cancer très fréquent puisqu’il touche chaque année un grand nombre d'hommes dont la moitié étant âgés de plus de 80 ans. Mais quels sont les premiers symptômes du cancer de la prostate, ceux qui peuvent alerter ? En cas de cancer de la prostate, des symptômes caractéristiques finissent-ils par se manifester ?

C’est ce que nous allons voir. En cas de cancer de la prostate, les symptômes mettent un long moment avant de se manifester. En effet, ce n’est que lorsque la tumeur de la prostate est devenue suffisamment volumineuse pour entraîner des troubles que les signes caractéristiques du cancer de la prostate peuvent s’observer. On retrouve dans ce cas des troubles urinaires tels qu’une incontinence, des douleurs dans le bas-ventre et/ou dans le bas du dos, des besoins d’uriner fréquents et difficiles.

Tardivement, on observe également des troubles de l’éjaculation et de l’érection. À un stade très avancé, il entraîne des métastases qui, le plus souvent, attaquent les os et plus particulièrement les vertèbres lombaires. Il est donc important de consulter son médecin dès l’apparition de problèmes urinaires ou de problème d’érection afin d’éliminer un cancer de la prostate

Symptôme à reconnaître.
Peu de symptômes associés aux premières phases du cancer de la prostate.
- miction fréquente, difficile ou douloureuse;
- sang ou pus dans les urines;
- douleur dans le bas du dos, dans la région pelvienne ou le haut des cuisses;
- éjaculation douloureuse.

Le nerf de la guerre;  S’informer, s’informer, s’informer.
Si l’un de vos frères ou votre père a déjà été atteint par la maladie, vos risques de l’être aussi doublent, vous devriez passer un test de dépistage annuel dès l’âge de 40 ans.
En parler : Les hommes croient que de ne pas parler de leurs problèmes est une preuve de force ou de virilité. C’est pourtant le contraire, admettre qu’on a besoin d’information ou d’aide, voilà un vraie preuve de force.

L’impuissance :
L’impuissance ne survient que dans 50% des cas et se manifeste davantage chez les hommes de plus de 70 ans. Cela dit, il faut parfois s’armer de patience; les fonctions érectiles peuvent revenir totalement ou partiellement après plusieurs mois, voire un an ou deux. La médecine, injection, médicaments peuvent suppléer et améliorer  la vie sexuelle. Il faut en parler à son partenaire des le débuté

Survie;
Le pronostic de survie atteint même les 80% dans les cas de cancer localisé lorsqu’une chirurgie est possible. Cela dit, ce cancer demeure le plus répandu chez les hommes et partage avec le cancer du poumon la palme du cancer le plus mortel.

Ressources :

Groupe de soutien pour le cancer de Laval (450-973-6668) (450-663-4000)
Procure; (514-985-1320 ou 1-866-899-2873) www.cancer.ca
Société canadienne du cancer :  1-888-939-3333
Fondation canadienne de recherche sur le cancer de la prostate, programme  Ma prostate.
www.prostatecancer.ca/french/  et  http://fr.wikipedia.org/wiki/Cancer_de_la_prostate  et http://www.medisite.fr/prostate-les-symptomes-les-premiers-symptomes-du-cancer-de-la-prostate.836778.4493.html?xtor=EPR-26-960704%5BMedisite-A-la-Une%5D-20151115 

Une autre source crédible d'information. Cliquez ICI.


Plan du site |