RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 SANTÉ
Accueil
Acouphènes
Aide pour les aînés
Ainés actifs
Aînés et les abus
Alcool
Alimentation 1
Alimentation 2
Alzheimer
Améliorer votre français
Artères bloquées
Arthrite
Arthrose
Astuces
Attention à ...
Au décès
AVC (Accident Vasculaire Cérébral)
Bénévolat
Bien dormir
Bonheur
Brûlure
Cancers
Centres d'accueil et centres de jour
Centres d'écoute
Cerveau
Coeur
Compostage
Conseils nutritionnels
Conseils-1
Conseils-2
Contre les états de fatigue chronique + maigrir
Contrôler son poids
Découragement ... déprime...
Dents
Diabète
Dons d'organes
Douleurs
Entretien d'une maison
Étouffement
Exercices et sports
Fatigue
Fraude
Garder la forme
Garder la santé
Goutte (maladie)
Hébergement
Impôts
infarctus
Jeux - Danger!
La mort
La retraite
La vie
Loisirs
Maigrir 1
Maigrir 2
Maladie du coeur
Maladies - 1
Maladies - 2
Maladies du coeur
Médicaments
Mémoire
Nécrologie
Nutrition
Oreille et audition
Parkinson
Peau ( soleil - psoriasis )
Prévention
Prostate
Protection
Recherches
Résidences pour aînés
Retraite
Santé - animaux
Santé au Québec
Santé en France
Se soigner ...
Sécurité à la maison
Services
Sexualité
Sieste
Testament de vie
Tique
Traitements
Un peu de tout
Varices
Vieillissement 1
Vieillissement 2
Vitamines
Vivre longtemps
Yeux
 
Comment appeler la police quand vous n'êtes plus très mobile

Un homme de 93 ans, Georges Durant , vivant à  Aubervilliers,  allait se coucher

 quand sa femme lui dit qu’il avait laissé la lumière dans l'abri de jardin, qu'elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.

Georges ouvrit la porte arrière de sa maison pour aller éteindre, mais il vit qu' il y avait des personnes dans  l'abri en train de voler du matériel.

Il appela alors la police qui lui demanda :

-  " Quelqu'un s'est-il introduit chez vous ?"

Il répondit :

 - " Non, mais des gens sont en train de me voler après  s'être   introduits dans  ma  cabane de jardin ! "

La police répondit :

- " Toutes nos patrouilles sont occupées;  il faut vous enfermer,

et un officier passera dès qu'il sera libre !"

Georges dit :      - "O.K ! " Puis il raccrocha,  attendit  30  secondes  et rappela la police :

- " Bonjour !   Je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon  abri de jardin !

Ne vous  inquiétez plus à ce propos...  je les ai tués ! "

Puis il raccrocha.

Dans les cinq minutes qui suivirent, 6 voitures de police, une  équipe  de  tireurs  d'élite, un hélicoptère,  deux camions de pompiers, une ambulance et le SAMU local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.

Un policier lui dit : - Je croyais que vous les aviez tués ?!...

Georges répondit :  - Je croyais que vous n'aviez personne de disponible ?!!!..."

 Moralité :

 FAUT PAS NOUS PRENDRE POUR DES CONS !!!....


Plan du site |