RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 SANTÉ
Accueil
Acouphènes
Aide pour les aînés
Ainés actifs
Aînés et les abus
Alcool
Alimentation
Alzheimer
Améliorer votre français
Artères bloquées
Arthrite
Arthrose
Astuces
Attention à ...
Au décès
AVC (Accident Vasculaire Cérébral)
Bénévolat
Bien dormir
Bonheur
Brûlure
Cancers
Centres d'accueil et centres de jour
Centres d'écoute
Cerveau
Coeur
Compostage
Conseils nutritionnels
Conseils-1
Conseils-2
Contre les états de fatigue chronique + maigrir
Contrôler son poids
Découragement ... déprime...
Dents
Diabète
Dons d'organes
Douleurs
Entretien d'une maison
Étouffement
Exercices et sports
Fatigue
Fraude
Garder la forme
Garder la santé
Hébergement
Impôts
Jeux - Danger!
La mort
La retraite
La vie
Les yeux
Loisirs
Maigrir 1
Maigrir 2
Maladies - 1
Maladies - 2
Maladies du coeur
Médicaments
Mémoire
Nécrologie
Nutrition
Oreille
Parkinson
Peau ( psoriasis )
Prévention
Prostate
Protection
Recherches
Résidences pour aînés
Retraite
Santé - animaux
Santé au Québec
Santé en France
Se soigner ...
Sécurité à la maison
Sept signes qui montrent que vous pourriez avoir une maladie du coeur
Services
Sexualité
Sieste
Testament de vie
Tique
Traitements
Un peu de tout
Varices
Vieillissement
Vitamines
Vivre longtemps
Yeux
 
COMMENT PRÉVENIR LES RISQUES D’ALZHEIMER

Des chercheurs australiens ont trouvé une solution à la fois ludique et utile pour enrayer le déclin cognitif associé au vieillissement et éventuellement réduire le risque de démence : ne pas hésiter à reprendre le chemin des cours comme «les ateliers du RIAQ».

Plus l'âge avance, plus garder une forme physique est primordial. Mais pas seulement : le cerveau aussi s'entretient, il est même recommandé chez les seniors de le "muscler". Et une étude australienne du nom de "Tasmanian Healthy Brain Project" a trouvé le moyen le plus sûr d'y arriver, faisant ainsi reculer le risque de développer la maladie d'Alzheimer ou d'autres sortes de maladies neurodégénératives.

Le secret ? Suivre des cours à l'université pour améliorer ses aptitudes cognitives (Et pourquoi pas les ateliers du RIAQ !!! René). Les chercheurs ont observé 359 personnes âgées de 50 à 79 ans, qui sont redevenus étudiants pendant au moins une année, à temps plein ou partiel. Ils ont réalisé des tests cognitifs avant l'année scolaire, puis après, et enfin chaque année pendant les trois ans qui ont suivi pour tester tout ce qui est mémoire, traitement de l'information, prise de décision et planification.

Après un an de cours d'histoire, de psychologie, de philosophie et d'art, et d'interaction sociale avec les professeurs et les autres étudiants, les résultats ont montré qu'aucun participant n'avait développé de signes de déclin cognitif, facteur de risque de la sénilité. Mieux encore, 92% des participants qui avaient mené à bien leur année scolaire montraient des signes de capacités cognitives accrues, comparés à 56% de ceux d'un groupe témoin qui n'ont pas suivi de cours.

"Les résultats de l'étude sont enthousiasmants parce qu'ils montrent qu'il n'est jamais trop tard pour agir pour maximiser la capacité cognitive de son cerveau. Nous prévoyons de suivre ces participants à l'avenir pour voir si les études universitaires pourraient aider à retarder la survenue ou réduire les effets amoindrissant de la démence", a fait savoir Megan Lenehan, la chercheuse en charge de l'étude.
 
Des recherches antérieures avaient déjà montré que suivre des études tôt dans la vie peut augmenter la capacité cognitive, et il semble que la même chose soit vraie pour des adultes âgées affirme la chercheuse. "Il est possible que toute activité mentalement stimulante tard dans la vie puisse également améliorer la capacité cognitive, comme des cours pour adultes afin d'accroître l'interaction sociale," conclut-elle.

En savoir plus sur
http://www.medisite.fr//a-la-une-ce-que-devraient-faire-les-seniors-pour-prevenir-les-risques-dalzheimer.970779.2035.html?xtor=EPR-56-958793[Medisite-Info-Sante]-20151123#uWHpmUUybb9aLAIZ.99

Test: http://www.passeportsante.net/fr/VivreEnSante/Test/savez-vous-reduire-votre-risque-d-alzheimer-47


Plan du site |