RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 SANTÉ
Accueil
Acouphènes
Aide pour les aînés
Ainés actifs
Aînés et les abus
Alcool
Alimentation 1
Alimentation 2
Alzheimer
Améliorer votre français
Artères bloquées
Arthrite
Arthrose
Astuces
Attention à ...
Au décès
AVC (Accident Vasculaire Cérébral)
Bénévolat
Bien dormir
Bonheur
Brûlure
Cancers
Centres d'accueil et centres de jour
Centres d'écoute
Cerveau
Coeur
Compostage
Conseils nutritionnels
Conseils-1
Conseils-2
Contre les états de fatigue chronique + maigrir
Contrôler son poids
Découragement ... déprime...
Dents
Diabète
Dons d'organes
Douleurs
Entretien d'une maison
Étouffement
Exercices et sports
Fatigue
Fraude
Garder la forme
Garder la santé
Goutte (maladie)
Hébergement
Impôts
infarctus
Jeux - Danger!
La mort
La retraite
La vie
Loisirs
Maigrir 1
Maigrir 2
Maladie du coeur
Maladies - 1
Maladies - 2
Maladies du coeur
Médicaments
Mémoire
Nécrologie
Nutrition
Oreille et audition
Parkinson
Peau ( soleil - psoriasis )
Prévention
Prostate
Protection
Recherches
Résidences pour aînés
Retraite
Santé - animaux
Santé au Québec
Santé en France
Se soigner ...
Sécurité à la maison
Services
Sexualité
Sieste
Testament de vie
Tique
Traitements
Un peu de tout
Varices
Vieillissement 1
Vieillissement 2
Vitamines
Vivre longtemps
Yeux
 
LA VIE AVANT DE MOURIR !
Un vieil homme fragile alla vivre avec son fils, sa belle-fille et son petit fils de 4 ans.
 

Les mains du vieil homme tremblaient, sa vue était embrouillée et sa démarche chancelante.

La famille était ensemble pour le repas. Mais les mains tremblantes de grand-père et sa mauvaise vue, rendaient le repas désagréable. Les pois roulaient par terre... lorsqu'il prenait son verre, le lait se renversait sur la nappe. Ce qui rendit le fils et la belle-fille à bout de nerf : « On doit faire quelque chose avec grand-père' dit le fils.

« Nous en avons assez du lait renversé, des bruits lorsqu'il mange et de ramasser la nourriture sur le plancher ».

Alors, le fils et sa femme aménagèrent une petite table dans un coin. C'est là que grand-père mangera pendant que le reste de la famille sera à la grande table. De plus comme il a cassé quelques assiettes, dorénavant il mangera dans un bol de bois.

Lorsque la famille regardait dans le coin, on pouvait voir une larme sur les joues de grand-père assis tout seul. En dépit de cela,  les seuls mots que la famille avait pour grand-père exprimaient la colère lorsqu'il échappait une fourchette ou renversait son bol par terre.

Le jeune de 4 ans regardait tout cela en silence. Un soir avant le souper, le père remarqua son fils qui s'amusait dans son atelier et il nota des copeaux sur le plancher.

Il lui demanda gentiment: 'Qu'es-tu en train de fabriquer, fiston ?'

Aussi gentiment, le fils lui répondit:   « Je fais un bol en bois pour toi et maman pour manger quand vous serez vieux. »

Les parents furent tellement surpris par ces paroles qu'ils furent incapables de parler et quelques larmes coulèrent sur leurs joues.

Ils ne disaient rien mais ils savaient…

Que faire désormais ?

Alors le fils pris gentiment son père par la main et l'amena à la table familiale pour le reste de ses jours.  Il mangea ses repas en famille et le fils et sa femme ne s'énervaient plus lorsque grand-père faisait tomber une fourchette ou renversait son verre de lait sur la nappe. 

Auteur inconnu


Plan du site |