RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 SANTÉ
Accueil
Ainés actifs
Aînés et les abus
Alimentation
Améliorer votre français
Au décès
Bactéries
Bénévolat
Bouger !!!
Cancers
Centres d'écoute
Coeur: comment l'aider
Conférences OVS (Observatoire vieillissement et société)
Conseils
Contre les états de fatigue chronique + maigrir
Contrôler son poids
Dons d'organes
Être créatif jusqu’au bout
Exercices et sports
Fraude
Garder la forme
Hébergement
La retraite
Loisirs
Maigrir
Maladies
Médicaments
Mémoire
Nécrologie
Neuropathie
Nutrition
Prévention
Protection
Recherches
Santé au Québec
Santé Canada
Santé en France
Sécurité à la maison
Sept signes qui montrent que vous pourriez avoir une maladie du coeur
Services
Sexualité
Testament de vie
Tique
Traitements
Un peu de tout
Vaccins contre la COVID
Vie éternelle
Vieillissement
Vivre longtemps...
 
Le tabagisme
Le tabagisme est la principale cause évitable de maladies et de décès au Canada.
Chez les aînés, le tabac est associé à 8 des 14 principales causes de décès, en plus des cataractes, des troubles du sommeil et de l'ostéoporose. Il peut aggraver les maladies comme les maladies du coeur, le cancer, le diabète, les maladies respiratoires, les maladies du système circulatoire et les affections vasculaires.
Le prix à payer sur le plan de la santé devrait pousser le fumeur à renoncer au tabac, sans compter qu'à 6 $ le paquet, il en coûte actuellement 2 190 $ par année de fumer un paquet de cigarettes par jour.
Malgré ses coûts élevés et ses effets négatifs, le tabagisme est une « habitude » difficile à rompre : la moitié des aînés qui ont fumé tous les jours continuent de griller en moyenne 15 cigarettes par jour, et ce, depuis plus de 50 ans2. Pour beaucoup de gens, il est tout bonnement irresponsable de fumer cigarette sur cigarette, mais, de fait, l'habitude est attribuable à la présence dans les cigarettes d'une substance qui créent une forte dépendance, la nicotine.
Heureusement, cesser de fumer, c'est un remède sûr pour améliorer sa santé : dans les huit heures qui suivent, la teneur en oxygène du sang revient à la normale; en moins d'un an, le risque d'une maladie du coeur associée au tabagisme est réduit de moitié. De plus, le fait de se débarrasser de sa dépendance contribue grandement à nourrir l'estime de soi.

Plan du site |